Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 21:21

Aménagement pour un Hobie Mirage adventure

 

Dès réception, une nouveauté sur le modèle 2011 : la manette de manœuvre du gouvernail est plus grosse que les modèles précédents ! c’est encore mieux qu’avant… On voit aussi que des poignées de portage (des vraies, pas moulées...) ont été rajoutées :

adventure1

 

Reste à aménager quelques bricoles pour améliorer les sorties :

 

1-      Installer une ligne de vie. Bien pratique pour y attacher des « leashes », ou pour s’en servir de…ligne de vie … Rien de plus simple (merci Guillaume) : quelques pontets, on repère bien les trous puis après perçage un boulon + rondelle + écrou, le tout monté au Sika. Un truc : ne pas serrer trop fort jusqu’au séchage complet, comme ça une fois sec, le joint va s’écraser parfaitement au serrage et fera un étanchéité parfaite. Ensuite la ligne de vie + quelques nœuds, le tour est joué (8 pontets inox + fixations, drisse de 6 mm, longueur 10 m.)

adventure2

adventure3

 

2-      Ajouter une caisse pour le matos et les poissons, mais amovible pendant le transport. Cette caisse sert un peu à tout, et permet d’embraquer plus de matos. J’ai récupéré une caisse en plastique ABS de viticulteur, bien renforcée, que j’ai légèrement « rabotée » au niveau des renforts pour lui donner la forme de l’illoire arrière. Rien de plus simple avec une meuleuse et un disque à métaux.

adventure4

adventure5

 

J’en ai profité pour inverser les fixations (en les dévissant) du sandow, ce qui permet à la caisse d’être mieux maintenue. Puis quelques trous au fond de la caisse pour l’évacuation de l’eau et le tour est joué !

adventure6

 

3-      Le sondeur : pas de mystère pour la fixation, j’ai investi dans le support RAM mount articulé avec l’adaptateur Hobie pour la fixation dans le trou de mat à l’avant.

adventure7

 

4-      La batterie : j’ai récupéré du parquet teck massif, dans lequel j’ai découpé et assemblé le support aux dimensions exactes de la batterie. La fixation se fait en vissant une contreplaque entre l’embase du mat (à l’intérieur du kayak) et le support de batterie, un peu de sika pour immobiliser le tout et voilà…

adventure8

 

5-      La sonde. Plusieurs solutions s’offraient à moi, j’ai tenté la plus risquée… Certains préfèrent noyer la sonde dans le Sika. J’ai opté pour une fixation dans le puits de dérive, la sonde affleure à peine de la nervure. Deux rondelles caoutchouc à l'intérieur, bien serré avec boulon et écrou frein, c'est étanche (car testé pendant plus de six mois avec mon Adventure précédent...)

adventure9

adventure10

Le cable est passé en apparent jusque dans le vide-poche tribord. Là un trou de la dimension juste inférieure à un bouchon de liège, puis un bouchon dans lequel on fait un trou de la dimension du cable et qu’on fend en deux sur la longueur (mais pas complètement, juste sur moitié du diamètre). On met un peu de sika, on rentre le bouchon en force, puis un joint « congé » au Sika, et c’est tout.

adventure11

Même opération pour le passage de cable devant le socle du sondeur.

adventure12

 

6-      Un porte-canne orientable. Il a deux usages : poser le canne dessus entre deux spots, c’est à portée de main, ou bien le temps de changer le leurre ou refaire le nœud, c’est plus pratique. J’ai opté pour le modèle de Hobie, avec socle indépendant en fixation verticale dans le vide-poche babord, :

adventure13

le système de fixation rapide est très fiable et pratique (une clavette à glisser pour le blocage du porte-cannes sur son socle), on peut l'orienter verticalement ou horizontalement

 

adventure14

 

Le tout a été testé un dimanche sur Bréhat, 15 km de balade, pas un seul poisson, mais une sortie nature très reposante moralement (physiquement avec 110 de coef sur Bréhat….)

Reste à supprimer l'accroche pagaie sur un coté, car en chasse sous marine, il peut "accrocher" la combi à la descente ou à la remontée sur le kayak. Il restera toujours celui côté babord. L’insert se dévisse très facilement avec une pince à bec courbe (genre d’électricien), puis on défait le sandow, on remet en place les inserts (pour l’esthétisme).

 

Et le tour est joué !!!!

Du côté des accessoires, on peut prendre les excellentes boites à leurres compartimentées (genre « tupperware »), qui s’emboitent à perfection dans les trappes étanches. Ces boites sont elles aussi etanches…

Le nouveau modèle n’est pas compartimenté, et permet ainsi de mettre le matos de sécu et quelques outils (pince, tournevis…) dans la trappe arrière.

Le porte-fanion (et son mat de 1mètre) est très bien étudié, pratique et solide, livré avec des chevilles caoutchouc et vis qui permettent de rendre le montage facile et étanche.

A bientôt pour les nouveautés de cette année, ainsi que des exclusivités !!!

 

Stef (LBM).

 

 

(Merci Steph pour le partage)

Partager cet article

Repost 0
Published by doudou
commenter cet article

commentaires

La vidéo du moment

 


Partenaires

srlf.jpg
savager-s.jpg
mctech.jpg
tica.jpg
fiiish

Prévisions météos (Binic)

 

 

Formation Lowrance

cartedevisite recto